Des innovations qui ont fait leurs preuves pour la réduction de la dépendance aux antibiotiques

Ces deux dernières années, la réduction du développement de la résistance aux antibiotiques est devenue le sujet de l’heure dans le milieu de la production avicole. Plusieurs commerçants, géants de la restauration et intégrateurs avicoles ont annoncé leur intention d’éliminer de l’alimentation animale les antibiotiques d’importance en médecine humaine comme facteurs de croissance et certains d’entre eux ont déjà franchi des étapes importantes en ce sens.

Cette volonté vise à répondre aux grandes préoccupations quant à la transmission et au développement chez l'humain d'une résistance aux antibiotiques sensés combattre les bactéries potentiellement pathogènes, appelées « superbactéries ». Bien que le débat ne soit pas encore clos à savoir quelle est la contribution réelle des antibiotiques utilisés en production animale au développement de la résistance aux bactéries chez l'humain, notre industrie se doit de faire sa part. Nous avons ainsi la responsabilité d'atténuer les risques lorsque c'est possible de le faire, de nous assurer que les antibiotiques que nous utilisons conservent, malgré leur petit nombre, leur efficacité à soigner les humains ainsi que les animaux destinés à l'alimentation.

Des programmes alimentaires alternatifs

Pour aider à répondre aux préoccupations des consommateurs, des programmes alimentaires alternatifs existent et Shur-Gain a été à l'avant-garde dans le développement et la validation de ces solutions innovatrices (Canadian Poultry Magazine, avril 2016). Récemment, deux nouveaux additifs alimentaires de Selko, Selko Elarom™ Poultry et Selko ProHydro™, ont été testés à la ferme en tant que partie intégrante d'un programme alimentaire alternatif sans antibiotiques facteurs de croissance.

Selko Elarom™ Poultry est un supplément nutritionnel de cuivre pour la volaille doté d'un mélange exclusif d'acides gras à chaînes courtes et moyennes et d'un composé phénolique. Au printemps/été 2016, nous avons mené une étude dans des fermes en Ontario, mesurant la performance relative de poulets à griller mixtes (Ross 708) en comparant des oiseaux nourris au Selko Elarom™ Poultry (22 poulaillers; 614 550 oiseaux) avec d'autres nourris à l'Albac (bacitracine 55 ppm; 18 poulaillers; 514 692 oiseaux). Tous les oiseaux ont été couverts par un programme de prévention de la coccidiose à base de Nicarbazin et de Biocox au démarrage, de Biocox à la phase de croissance avec un programme de retrait simple.

Selko Elarom™ Poultry a obtenu une performance équivalente à celle de notre précédent programme de remplacement d'antibiotiques de première génération en ce qui a trait au poids moyen de mise en marché, au taux de conversion alimentaire (TCA) et à la mortalité (Figure 1), avec, en prime, plus d'économies que notre programme initial.

Bien que nos essais de champs dans l'Ouest canadien comptaient moins de poulaillers, nous avons observé une performance des poulets à griller nourris avec Selko Elarom™ Poultry semblable à celle du programme médicamenteux BMD/Surmax (Tableau 1). Ces résultats se rapprochent d'ailleurs beaucoup de ceux observés dans des essais comparatifs de R et D menés par Trouw Nutrition Agresearch.

Ne minimisez pas l'importance de l'eau!

Bien qu'étant le plus important nutriment de la production avicole, l'eau est trop souvent tenue pour acquise. Cela étant dit, un grand nombre de produits d'acidification sont offerts pour améliorer la qualité de l'eau. Toutefois, plusieurs de ces produits comprennent de grandes quantités d'acides inorganiques pouvant entraîner une chute non contrôlée du pH, menant potentiellement à une diminution de la consommation et de la performance.

Alors que les producteurs ciblent en règle générale un pH de l'eau entre 5,5 et 6,5, Shur-Gain a commercialisé un nouvel acidifiant organique, Selko ProHydro™. Il s'agit d'un mélange d'acides organiques libres et tamponnés ciblant un pH de 3,8, niveau où l'efficacité est maximale (acides dissociés). Le mélange d'acides tamponnés réduit de manière importante les risques associés aux produits concurrents, particulièrement en ciblant un pH aussi faible que 3,8.

Au printemps/été 2016, des essais de champs dans huit fermes commerciales ont comparé les effets de différentes approches d'acidification de l'eau. Nous avons comparé quatre élevages de poulets à griller bénéficiant d'une eau potable contenant du Selko ProHydro™ ciblant un pH entre 3,8 et 4,0 à quatre élevages de poulets à griller bénéficiant plutôt d'une eau potable contenant des produits inorganiques d'acidification de l'eau ciblant un pH entre 5,5 et 6,0. Les résultats démontrent des améliorations quan-tifiables du poids de mise en marché et une amélioration importante du taux de conversion alimentaire (TCA) ajusté (Tableau 2). Des résultats semblables ont été obtenus lors d'essais comparatifs semi-commerciaux menés par Trouw Nutrition Agresearch. De plus, les données d'ensemble prouvent une amélioration de la qualité des litières et, par conséquent, une réduction de la gravité et de la quantité des lésions de la pododermatite des oiseaux.